Nous avons vu dans le précédent billet n°15 qu'à Wall Street fut instauré en 1971 un nouvel indice Nasdaq qui regroupait essentiellement des entreprises du secteur de la technologie de l'information. Ce n'est donc pas une surprise que cet indice ait été, dès sa création, un marché d'action électronique. Au début ce n'était toutefois qu'un simple système de cotation qui ne permettait pas de faire des transactions électroniques. Au fil des années, le système de transactions du marché d'actions Nasdaq devint de plus en plus électronique et c'est ce marché qui instaura le passage d'ordres en ligne. Il attira bien évidemment des entreprises telles que Microsoft, Apple, Oracle, etc. [1]

C'est en 1985 que vit le jour aux USA la première plate-forme grand public permettant d'effectuer des transactions boursières en ligne : Trade*Plus. [2]

Par ailleurs, en 1988 fut posé le premier câble optique transatlantique, le TAT-8. Ce n'est très probablement pas un hasard s'il reliait l'Angleterre et la région de New York.

En effet, en 1992, grâce au TAT-8, le marché d'action Nasdaq fut électroniquement relié à celui de Londres pour former le premier marché de titres intercontinentalement connecté. [1] Ce fut là le début d'Internet.

En 1994, le premier site Internet de transactions boursières en ligne fut mis en place par la société de courtage US : K. Aufhauser & Company. [2]

L'informatisation de flux d'ordres pour les marchés financiers de Wall Street commença au début des années 1970, mais ils s'exécutaient manuellement. Des programmes s'exécutant automatiquement se répandirent dans les années 1980. [3] Depuis 2014, plus de 75 % des transactions boursières de Wall Street sont générées par des systèmes de passage d'ordre automatisés (ATS : Automated Trading System). [4]

017-

Chaque place financière possède a priori aujourd'hui un centre de données des marchés d'action sous la forme de serveurs informatiques qui sont reliés via un service de distribution en réseau aux fournisseurs de services financiers et aux centres de données des maisons de courtage (image X). Toute cette architecture fonctionne via Internet avec des protocoles IP, des technologies et des routeurs spécifiques. [5]

On se doute bien que les serveurs serveurs informatiques servant de centre de données à une place boursière doivent être physiquement situés dans des lieux secrets et ultra sécurisés.

L'informatisation des différents marchés de la Bourse de Paris s'est opérée de 1988 à 1998. La célèbre corbeille du palais Brongniart fut démontée le 10 juillet 1987. Le printemps 1998, marqua la fin de la dernière criée.

[1] https://en.wikipedia.org/wiki/NASDAQ

[2] https://en.wikipedia.org/wiki/Investing_online

[3] https://en.wikipedia.org/wiki/Algorithmic_trading

[4] https://en.wikipedia.org/wiki/Automated_trading_system

[5] https://www.cisco.com/c/dam/en_us/solutions/industries/docs/finance/md-arch-ext.pdf